Le dirigeable prend le nord !

S’il n’en tient qu’à la société anglaise Hybrid Air Vehicles, le Québec élargira encore son savoir-faire en aéronautique. Elle cherche activement un partenaire canadien pour produire son SkyCat, un… dirigeable hybride !

Le dirigeable prend le nord !

Cet appareil fonctionne à l’hélium et à l’essence. Les réserves du SkyCat-20 (pouvant transporter 20 tonnes de fret) lui assurent l’autonomie nécessaire pour faire, par exemple, les 1 400 km entre Montréal et Kuujjuaq à 136 km/h. Et en utilisant quatre fois moins de carburant qu’un hélicoptère. Le dirigea­ble se décline en différents modèles, selon l’usage voulu : surveillance militaire, transport de marchan­dises, tourisme vert et service d’incendie. La gamme comprend aussi le SkyCat-50 et le SkyCat-200.

L’entreprise tente d’obtenir une subvention du ministère canadien des Affaires étrangères et du Commerce international. Le Québec, l’Alberta, le Manitoba et les provinces atlantiques sont également désireux d’investir dans l’aventure. Coût du SkyCat-20 : 30 millions de dollars américains, soit la moitié du prix d’un avion de transport militaire comme le C-130J Hercules.         

 

Laisser un commentaire