Le fer, pas seulement pour les anémiques

Pas besoin d’être anémique pour profiter des bienfaits de suppléments de fer.

Photo : iStock

Une étude menée par une équipe suisse et publiée dans le Journal de l’Association médicale canadienne a montré que quelques comprimés (80 mg par jour pendant 12 semaines) pouvaient réduire de 50 % la fatigue de femmes dont le taux de fer sanguin est faible, mais qui ne sont pas anémiques pour autant.

Le Dr Bernard Favrat, de l’Université de Lausanne, ne recommande pas cependant de prendre des suppléments sans avoir d’abord consulté un médecin.

 

Laisser un commentaire