Le labo entre à l’étable

Les producteurs laitiers peuvent désormais suivre eux-mêmes, au jour le jour, l’état de santé de leur troupeau, directement dans l’étable.

Photo : Alamy
Photo : Alamy

Un appareil qui prélève et analyse un échantillon de lait de chaque vache après chaque traite permet au producteur de détecter plusieurs maladies. Diagnostic en main, il peut réagir rapidement et, du coup, réduire les besoins d’antibiotiques et la perte de lait. Résultat : des vaches moins médicamentées et un lait de grande qualité.

Commercialisé par le géant suédois Delaval à un prix allant de 85 000 à 100 000 dollars, le Herd Navigator permet aussi de détecter si une vache est en gestation sans avoir recours à l’échographie. « La présence du vétérinaire est moins nécessaire qu’avant », constate Louis Pouliot, copropriétaire d’une ferme de 300 vaches située dans la Beauce.

Selon le fabricant, les éleveurs qui ont acquis ce « vétérinaire de l’avenir » réalisent en moyenne des économies annuelles de 275 à 345 dollars par vache.