Le rhinovirus, indomptable caméléon

 

La bonne nouvelle…
Une équipe dirigée par l’Université du Wisconsin à Madison a décrypté le code génétique du rhinovirus, cet indomptable caméléon qui cause le rhume. Un travail de moine ! Les chercheurs ont détecté et décodé 99 souches distinctes du virus. En comparant les séquences d’ADN de chacune d’elles, ils ont réussi à construire un arbre généalogique illustrant l’évolution du rhinovirus. L’arbre compte 15 branches, apprend-on dans la revue Science. L’équipe espère trouver des cibles thérapeutiques communes au plus grand nombre de souches afin de faciliter la mise au point de médicaments.

… et la mauvaise
En fait, les chercheurs ont compris que le rhinovirus était encore plus complexe qu’ils ne l’avaient prévu. Ils se sont rendu compte qu’il existait beaucoup plus de souches que les 99 connuesà ce jour. Ils ont également découvert que deux souches très différentes peuvent infecter simultanément une même personne, échanger une part de leur bagage génétique et former un tout nouveau virus. Ne jetez pas vos boîtes de mouchoirs trop vite !

Laisser un commentaire