Le succès de la presse masculine

Un homme peut-il se préoccuper de son bien-être sans compromettre sa virilité?

Un des plus grands succès de l’industrie des magazines ces dernières années prouve que oui. D’abord destiné au marché des États-Unis, Men’s Health Magazine compte aujourd’hui trois douzaines d’éditions internationales et des dizaines de millions de lecteurs. La recette? Une version sauce testostérone de celle qui a fait la fortune de la presse féminine.

«Les gens se soucient de plus en plus de leur santé… mais ils en prennent de moins en moins soin», note Rémi Attuyt, rédacteur en chef de l’édition française de Men’s Health. Son magazine veut contrer cette tendance. Avec des conseils pratiques pour «booster votre corps», obtenir des «abdos d’enfer» ou «emmener sa douce au septième ciel», mais aussi avec des textes sur les finances personnelles ou la psychologie. «Aujourd’hui, l’homme n’a pas besoin de gros muscles, mais il doit être solide sur les plans psychologique et financier. C’est ce qu’on attend de lui. L’homme n’a pas le droit d’aller mal. Ce serait un aveu de faiblesse…»