Le trafic des étudiants universitaires chinois

TV5 a diffusé hier soir un reportage troublant sur le trafic qui permet à des étudiants chinois ne parlant pas un mot de français de s’inscrire, moyennant d’importantes sommes d’argent, dans des universités françaises et d’y obtenir des diplômes.

D’après ce reportage produit par Envoyé spécial, ces jeunes Chinois peuvent passer sans problème les tests de français obligatoires pour les inscriptions, simplement en apprenant par coeur les réponses disponibles sur internet.

Environ 21 000 étudiants d’origine chinoise fréquentent les universités françaises.

Laisser un commentaire

Ouais, enfin Toulon c’est quand-même très très particulier. Je doute que ce phénomène ait pu prendre de l’ampleur.

125 étudiants chinois viennent étudier au Québec au tarif québécois. A peine 15 Québécois ont droit d’étudier en Chine au tarif chinois.
Une autre entente à la con de notre ministère de l’Éducation.
Si vous fouillez un peu, vous allez trouver des tonnes comme celle-là.

Ces jeunes chinois chantent-ils leurs leçons en choeur, et, si oui, quel coeur y mettent-ils ?

@JB Baroin

Merci de tout coeur d’avoir remarqué la faute. C’est corrigé!

Les plus populaires