Le tremblement décodé

L’équipe du neurologue Guy Rouleau, de l’Université de Montréal, a découvert des mutations sur un gène appelé FUS (pour fused in sarcoma [fixé dans le sarcome]), qui causent certaines formes de tremblement essentiel.

Le tremblement décodé
Photo : Mattias / CC 2.0

Ce trouble moteur, le plus répandu dans la population, se caractérise par des tremblements involontaires qui accompagnent les gestes du quotidien, comme nouer ses lacets ou tenir un verre d’eau.

La découverte du gène défectueux pourrait faciliter le diagnostic de la maladie, en permettant de la distinguer du parkinson, par exemple. Le Dr Rouleau espère qu’elle aidera aussi à mettre au point de nouveaux médicaments.

 

Laisser un commentaire