L’éolienne de demain ?

Une entreprise américaine vient de mettre au point un nouveau type d’éolienne, qui serait jusqu’à huit fois plus efficace que l’éolienne traditionnelle.

Photo © SheerWind
Photo © SheerWind

Pour augmenter la puissance des turbines, la société SheerWind mise sur l’accélération du vent, qui, après avoir été capté par un entonnoir géant, s’engouffre dans un tunnel au bout duquel se trouve une turbine. L’entreprise affirme également que son éolienne peut produire de l’électricité avec un vent aussi faible que deux kilomètres à l’heure, capté au niveau du sol.

Il est toutefois trop tôt pour rêver d’une véritable révolution éolienne. « Cette nouvelle technologie doit d’abord être validée dans un contexte réel », dit Christian Masson, professeur de génie mécanique à l’ETS, à Montréal. D’une part, même si son coût d’exploitation est apparemment inférieur à celui d’une éolienne traditionnelle, l’éolienne de SheerWind demeure, individuellement, beaucoup moins puissante. Elle ne peut donc être branchée à un système de production de masse, comme le sont les éoliennes à trois pales. Elle est plutôt destinée à alimenter des collectivités isolées ou des industries.