Les actualités santé

Une peau artificielle qui respire, des congés de maternité pour combattre la mortalité infantile et le Collège des médecins de famille du Canada en croisade contre les préjugés.

(Photo: iStockPhoto)
(Photo: iStockPhoto)

Un (très petit) pas vers la transparence

Dix sociétés pharmaceutiques situées au Canada — AbbVie, Amgen, Bristol-Myers Squibb, Gilead, Eli Lilly, Merck, Novartis, Purdue, Roche et GlaxoSmithKline — ont accepté de publier, à partir de l’an prochain, les montants totaux qu’elles versent aux médecins chaque année pour faire la promotion de leurs médicaments. Les sociétés refusent toujours, en revanche, de publier le nom des médecins et les sommes précises reçues par chacun. Aux États-Unis, cette divulgation est obligatoire.

(Photo: Jake Lyell/Alamy Stock Photo)
(Photo: Jake Lyell/Alamy Stock Photo)

Mère en congé, bébé en santé

Dans les pays à revenu « moyen inférieur », comme l’Égypte, le Zimbabwe et les Philippines, les femmes qui bénéficient de plus longs congés de maternité payés ont des enfants en meilleure santé, a constaté un groupe de chercheurs. Chaque mois additionnel de congé payé réduirait de 13 % le taux de mortalité infantile. Des recherches antérieures avaient montré des résultats analogues dans les pays à revenu élevé.

Une peau artificielle qui transpire

Des scientifiques japonais de l’institut RIKEN viennent de réaliser une première. Ils ont fait pousser en laboratoire de la peau humaine, dotée de follicules pileux et de glandes sudoripares. Cette peau artificielle pourrait être utilisée pour tester certains produits cosmétiques et, du coup, réduire le recours aux animaux. Elle pourrait servir aussi au traitement des grands brûlés.

La fin des inégalités?

Le Collège des médecins de famille du Canada veut inciter les omnipraticiens à surmonter leurs préjugés envers les populations autochtones. Le Collège a récemment publié un court document à l’intention de ses membres, pour illustrer la façon dont le racisme systémique mine la santé des autochtones et empêche parfois ceux-ci d’aller à la clinique. Afin de régler les inégalités, le guide propose des pistes, comme conseiller aux médecins de suivre des formations sur la « sécurité culturelle » (pour aiguiser leur sensibilité à l’égard des différences culturelles).

(Photo: iStockPhoto)
(Photo: iStockPhoto)