Les aiguilles contre les allergies

Quand la médecine traditionnelle n’arrive pas à soulager les allergies saisonnières, il est temps d’envisager l’acupuncture.

Photo : NYCTCM / CC BY-NC-SA 2.0
Photo : NYCTCM / CC BY-NC-SA 2.0

L’équipe du Dr Benno Brinkhau, établie à Berlin, a recruté 422 volontaires, tous allergiques à des pollens, qu’elle a divisés en trois groupes.

Les patients du premier groupe ont reçu 12 traitements d’acupuncture sur une période de huit semaines. Un deuxième groupe a reçu de faux traitements, dans lesquels les aiguilles n’étaient insérées que superficiellement, à des endroits sur le corps qui ne correspondaient pas à des points d’acupuncture. Les autres volontaires n’ont pas été soumis aux aiguilles.

Les patients qui ont profité de la médecine chinoise ont vu leurs symptômes diminuer de façon appréciable. Le hic : huit semaines après la fin des traitements, les symptômes étaient réapparus.

Laisser un commentaire