Les deux pieds dans la «bouette»…

Dans le vacarme assourdissant de la foreuse, Guillaume et Clermont, de Forage Technic-Eau, creusent la sous-sol de Verdun jusqu’à une profondeur de 70 mètres. C’est la première étape de l’installation d’un système géothermique.

Photo : Daniel Chrétien
Photo : Daniel Chrétien

 Clermont, aux commandes de la foreuse, se trouve directement au-dessus du trou. Soudain, de l’eau boueuse, grise comme de la glaise, se met à gicler furieusement. Il la reçoit en pleine face! Le pauvre foreur a de la vase jusque dans les oreilles.

Rien d’inhabituel, selon son collègue Guillaume, qui fore ce genre de puits presque chaque jour. Les pieds dans la vase, pelle en main, Guillaume pousse la boue et l’eau vers les bassins de rétention creusés la semaine dernière, qui commencent à se remplir sérieusement.

Dans ces deux trous, forés hier après-midi et ce matin, Guillaume et Clermont ont inséré un système de tuyauterie flexible grâce auquel la chaleur du sol sera récupérée. D’où vient cette chaleur? Principalement de l’énergie solaire stockée dans la croûte terrestre.

Laisser un commentaire