Les gènes de l’Himalaya

Des chercheurs de l’Université de Chicago ont découvert deux nouveaux gènes qui protégeraient les Tibétains contre le mal de l’altitude. 

genes-himalaya
Crédit : Hong Li / Getty Images

Des chercheurs de l’Université de Chicago ont découvert deux nouveaux gènes qui protégeraient les Tibétains contre le mal de l’altitude.

Pour les identifier, ils ont épluché le génome de 96 personnes vivant sur les hauts plateaux du pays. Ces gènes, en combinaison avec d’autres, empêcheraient le sang de fabriquer trop d’hémoglobine dans un environnement pauvre en oxygène.

En grande quantité, l’hémoglobine rend le sang visqueux, un facteur de risque pour les thromboses.

Les résultats sont publiés dans Nature Communications.

Laisser un commentaire