Les Morgellons, pur délire parasitaire

La maladie des Morgellons, dont des milliers de gens se disent atteints sur la planète, est une forme de psychose et non une maladie causée par un agent infectieux ou toxique, selon une étude publiée par les Centers for Disease Control.

Voilà qui devrait (idéalement) clore le débat sur ce problème de santé très à la mode chez les conspirationnistes en tout genre (certains l’attribuent même aux extraterrestres !).

Depuis quelques années, des dizaines de milliers de gens se plaignent de problèmes dermatologiques d’un genre bien particulier.

Ils ont l’impression d’avoir été infestés par des insectes, se grattent et conservent des lésions en permanence, dans lesquelles on trouve des résidus fibreux.

En 2002, une mère au foyer américaine a donné le nom de «maladie des Morgellons» à ce problème, et montré une fondation pour financer la recherche.

À force de lobbying, la Morgellons Research Foundation a réussi à décider le gouvernement américain à faire enquête.

L’étude publiée la semaine dernière dans la revue PLOS One par les chercheurs des CDC a porté sur 115 cas identifiés, en collaboration avec la fondation, de maladie des Morgellons.

La conclusion des chercheurs est sans appel.

D’une part, cette maladie est très rare, puisqu’elle toucherait  moins d’une personne sur 25 000. On est donc loin d’un mal rampant et très répandu. La victime typique est dans la cinquantaine, et c’est une femme d’origine caucasienne.

D’autre part, malgré toutes les analyses, aucun indice qu’il y ait une cause infectieuse ou environnementale à cette maladie n’a pu être retracé. Les fibres retrouvées sont du coton, qui vient de toute évidence des vêtements.

Les gens atteints sont pourtant bien malades: en plus de leurs problèmes de peau, ils souffrent souvent de fatigue, de dépression et de troubles de mémoire.

Pour les chercheurs, la cause la plus probable est claire : la maladie des Morgellons serait d’ordre psychiatrique.

Elle s’apparenterait au syndrome d’Ekbohm, ou délire dermatozoïque, une forme de psychose bien connue dans lequel les patients (des femmes dans la cinquantaine surtout) se croient infectés de parasites.

Le résultat ne surprend guère les médecins, nombreux à avoir déjà suggéré ce diagnostic à leurs patients suite à leurs examens cliniques.

N’eut été du battage médiatique autour de cette soi-disant «nouvelle mystérieuse maladie», et du lobby de quelques personnes, on aurait même pu se passer de l’étude des CDC…

Dans la même catégorie
12 commentaires
Les commentaires sont fermés.

« …et c’est une femme d’origine caucasienne. »

Ah tiens, vous voulez dire « originaire du Caucase », comme ces immigrants Tchétchènes que j’ai rencontrés récemment dans un café ?

Mais je sais bien que ce n’est pas ce que vous voulez dire, citoyenne Borde.

Vous voulez dire : polygénisme.

De toute évidence, Valérie, vous tirez vos certitudes rassurantes de la version officielle du CDC…Avez-vous rencontré une personne avec cette maladie? Avez-vous fureté dans les forums de rencontre de ces malades, décrivant leur maladie et souffrances? de leur famille? non, bien sûr. Il y a vraiment quelque chose qui cloche dans ce monde… On se rassure mutuellement, sans douter de rien..Pas belle la vie? Regardez les travaux du dr Hildegarde Staninger sur le sujet… Visitez le blog d’Alfalfa…

Ola,
Excusez moi Valérie mais votre article est « ignoble ».
Vous parlez d’un sujet que vous ne connaissez quasiment pas et vous en faites une conclusion qui est accablante pour des milliers et des milliers de personnes.
De grâce renseignez vous convenablement. Allez voir les images des morgellons , les vidéos , les nombreux sites qui en parlent et ce qu’on en dit dans les forums…
Le morgellon : une maladie psychologique …? Moi, voila maintenant plus de 8 ans que je vis avec cette horreur( c’est mon épouse qui a été contaminée). Toutes ces choses ( grains noirs , petits bouts de « pierres » de » bois » , fils noirs animés, parties d’insectes , insectes vivants..) je les ai vus des centaines et des centaines de fois sortir de la peau de mon épouse. Mes enfants aussi d’ailleurs ainsi qu’un médecin généraliste. Alors , je « déraille « … L’enquéte du CDC …c’est une belle manipulation de l’opinion publique ca certainement.
Pourquoi dans leur protocole n’ont ils pas mis en amon une phase d’observation . Croyez moi , lorsque vous voyez un « fil de coton » sortir de votre bras et qu’il se remue …vous allez le regarder bien autrement. Le morgellon d’où vient il ? tout les scénarios sont inquiétant. Ce n’est pas une « maladie » normale évidemment. Les analyses sérieuses qui ont été faites ( voyez le site de Clif Carnicorn par exemple) ne laissent aucun doute . c’est une maladie « fabriquée » en lien avec une très haute technologie.
Ce que cache le morgellon est énorme. Et vous Valérie , votre devoir c’est de ne pas dire du n’ importe quoi à ce sujet mais de vous renseignez correctement et de donner a vos lecteurs de vrais informations et pas relayer simplement une version officielle dont on sait son « parti pris ».
Enfin , songez à toutes ses personnes et à leurs entourages ( tiens à ce sujet pourquoi le cdc n’a pas tenu compte des témoignages des familles ? Vous savez en cas de vrais cas de parasitophobie l’entourage ne vois pas les bêbetes , of course et ici c’est bien différent) à toutes ses souffrances dues aux symptômes mais aussi a cette incompréhension , à ce rejet du corps médical, a cet abandon social..;songez à cela Valérie et essayer de comprendre et d’aider plutôt que d’accuser.

Bien à vous

Bonjourr. Moi jai 32 ans et depuis 2 ans j ai le mm probleme que votre epouse. Je vien juste de vous lire. Et deja sa fait du bien de pouvoir mettre un nom.a cette maladie qui nous detruit

Bonjour,

Votre billet est juste et équilibré. Il rend compte de l’état de la recherche sur cette étrange « maladie ».
Seule la dernière phrase est en trop : non, on n’aurait pas pu se passer de l’étude du CDC, c’est elle qui a permis de conclure — après examen — à la nature psychiatrique de la maladie.

Il est deux heures du matin, ne pouvant pas dormir a cause des « bestioles » qui paraissent aimer la nuit et s’agitent, Murielle navigue sur internet pour chercher toujours plus d’éléments sur ce qui a pu déclencher son enfer quotidien et ruiner sa vie. Comment fonctionne cette maladie, elle le sait un peu, et le sent dans sa peau depuis dix ans, et personne ne semble pouvoir l’aider. Il n’y a pas de réponse précise sur le d’où ça vient, pourquoi…Elle cherche quotidiennement. Seule comme le sont les 100 ou 200 mille personnes aux US et on ne sait pas combien de plus dans le monde qui ont attrapé ça. Il n’existe pas de statistique précise. Pour elle tout a commencé en Australie.

Malgré les cinq heures passées dans son bain, auquel elle a ajouté du vinaigre, ou du borax, ou encore du bicarbonate, les démangeaisons sont revenues, et la sensation que « ça bouge ».
Comme chaque jour, toutes ces choses se retrouvent au fond de la baignoire du bain, ces fils, ces grains, qu’elle a aidé a sortir de sa peau en frottant avec une pierre ponce afin d’ouvrir les galeries sous cutanées, pour se soulager, et être tranquille pour quelques heures. Les plaies ouvertes, comme des brulures de cigarettes, disséminées sur son corps, les mains, le visage, les bras les jambes le dos, les fesses, le sexe…et la torture est quotidienne pour maintenir cette chose a distance. Peu de médecin sait ce que c’est, et le peu d’entre eux qui s’en soucie ne peut pas faire grand-chose, l’impuissance générale est manifeste. Ils n’ont pas le temps.
C’est pas dans les livres, on n’en meurt apparemment pas, (mais les post mortem seront a la mesure de l’ignorance des médecins sur cette maladie, de même que pour les statistiques sur les causes de suicides)
Trop peu de gens sont concernés. Ce genre de client incommode.

Murielle a quelques économies qui partent en fumée, ne pouvant plus travailler, défigurée par ses plaies, et sans couverture d’invalidité puisque sa maladie n’est pas reconnue. Elle est trop occupée avec cette seconde peau vivante infernale qui l’habite, auquel aucun médecin n’a de solution.
Elle s’est équipée d’un bon microscope, pour regarder de prés la réalité physique de son persécuteur, et en observer les multiples aspects visibles avec un grossissement de 40 fois.

Murielle a le morgellon.

L’enquête officielle faite sous la pression de nombreux malades aux US, par le CDC,(Center for Disease Control) ne peut satisfaire aucun des patients, puisqu’elle utilise des termes évasifs peu scientifiques comme « probablement » et la conclusion méprise les malades…

J’explique : les fibres minuscules de couleurs bleues, violettes, noires, rouges ou blanches, les grappes de petit grains, les grains en forme de cocons parfois enveloppés de ces fibres, sortent des plaies, même de la peau apparemment saine quelque fois, et qui parfois bougent, ont étés ignorées par cette enquête officielle sans étique, et ont été considérées comme «probablement » des fibres de tissus de coton issues de vêtements…
De plus :
La conclusion du CDC met une stèle sur le problème d’une façon qui est censée éteindre toute polémique : le morgellon est classée DOP (delusion of parasite) , n’existe que dans la tête des patients, infestation délirante, maladie psychosomatique……
Arrêtez de vous gratter madame, vous voyez bien que vous n’êtes pas bien dans votre tête, prenez dont cette pilule, vous vous sentirez mieux, en dormant….Allez, on ferme, circulez….
Personnellement, comme simple observateur, je n’ai passé que 24 heures avec Murielle la semaine dernière, j’ai pu voir sous une loupe a grossissement de 20 fois, ces fibres au couleurs caractéristiques que je reconnaissais pour mes longues heures d’enquêtes sur le net et les innombrables photos que les malades laissent on line. Ces grains, ces grappes, ces fibres brillantes et translucides aux couleurs bleus, violettes, rouges blanches ou noires, sont en effets caractéristiques. Elle les avait retirés de sa peau, ou trouvé mêlés à ses cheveux après un brushing.
Mu est une personne brillante, lucide, très calme, qui sous la persécution de cette maladie pense quelque fois à écourter sa vie par fatigue de souffrance dans cette solitude imposée.

Qui peut la juger ? Un psy ?

Un des grains gardé a sauté de l’endroit ou il était placé dans un couvercle pour que je l’observe avec la loupe, ça parait invraisemblable, c’est vivant.. Mu a gardé quelques spécimens, pour ma visite, je les ai emportés avec moi dans une boite, pour montrer a des amis médecins, espérant qu’ils auront un peu de temps et surtout la curiosité pour essayer de comprendre ce que c’est, avec de meilleurs moyens d’investigation.

D’autre l’ont déjà fait au US, et ont découvert des fibres plastiques, de la silice, cellulose, comme le docteur Hildegarde Staninger, Dr Rahim Karjoo, Randy Wymore, ou encore professeur Vitaly Citovsky biologiste de renommée internationale qui affirme que ces fibres sont différentes des fibres naturelles ou synthétiques connues par l’homme, et seraient aparentés à l’Agrobacterium…Nombreux patients seraient atteint aussi de la maladie de Lyme, des observations ont été faites sur des bovins avec dermatites digitales, comparaison avec le Morgellons, voir les observations de Marianne J Middelveen et Raphaël B Stricker, ici : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3257881/
Capables de s’assembler, capables d’avoir une autonomie, de se reproduire, de s’étendre….de s’adapter, de résister, de vivre.
Il est intriguant de constater que cette maladie est émergente, au même titre que la dermatite digitée et bien d’autres…Changements climatiques, progression fulgurante des trafics internationaux, et/ou les manipulations génétiques mal testées et autorisées de laboratoires (insecticides)?
Le morgellon a été mis en évidence par Mary Leitao (biologiste) en 2001 et la dermatite digitée bovine en 1974 par Cheli et Mortellaro

Quelques liens pour aider les scientifiques curieux, intéressés a éclaircir cette histoire :

http://www.care2.com/causes/bc-law-could-hide-animal-disease-outbreaks.html#ixzz1wDBUjKUa

Dermatite digitée :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3257881/

Borreliose :
http://www.b-c-a.de/index.php?id=83

Les morgellons
http://pleinsfeux.com/morgellons/
http://www.naturalnews.com/025757_disease_Morgellons_fiber.html

Comment faire pression sur les instances officielles, si ce n’est qu’en ébruitant fortement la chose ? Auraient-ils des secrets à garder ? Apparemment ils en ont :

« Ce qui a mis sonnette d’alarme sont des dispositions donnant le contrôle complet par le gouvernement sur les informations a être publiées et appliquer des sanctions sévères pour déceler toute fuite. Le libellé de la partie 3 de la loi signifie que les journalistes ne peuvent même pas accéder aux détails par l’intermédiaire du Freedom of Information and Protection of Privacy Act, (FOI) d’habitude avenue pour accéder à l’information tenue à huis clos du gouvernement »

Source :
http://www.care2.com/causes/bc-law-could-hide-animal-disease-outbreaks.html

http://unitedtruthseekers.com/profiles/blogs/more-details-emerge-in-obama-s-secret-dealings-with-big-pharma

A Perth (Australie) Mu a été amenée, sous la menace de faire intervenir la police pour la contraindre, par des infirmiers psychiatriques.
Ses soins se sont limités au bourrage de médicaments durant 30 mois, qui détruisaient sont gout de vivre, et la réduisait en zombie docile. Une de ses amie souffrant du même problème à Melbourne, s’est vue retirer son enfant sous prétexte qu’elle n’était pas assez saine d’esprit pour s’en occuper malgré le fait que son partenaire et père de l’enfant n’avait aucun problème de santé.

La peur du médecin devenait aussi importante que la propre maladie.

Mu voit son corps être envahi de plus en plus par cette curieuse maladie, dans l’indifférence générale, elle est isolée, les cas sont peut être bien plus nombreux qu’on imagine, il n’existe pas de statistiques.
Morgellon ….inconnu.

Combien seront malades demain ? Vous, moi, nanomalades s’arrachant la peau sous l’indifférence des gouvernements qui jouent a Dieu en manipulant des sciences qu’ils ne dominent plus, et sans doute en manipulant nos esprits incrédules aussi.…

Aurions nous pas intérêt a réagir, en cherchant nous même l’origine de cette chose avec les compétences de chacun, que le gouvernement américains, et peut être d’autres, ont apparemment décidé de taire? Bien sûr ils savent, le CDC est « cul et chemise » avec l’armée, et couvre des recherches qui visent a créer des maladies en labo pour un armement efficace et économique afin de diminuer la population….

Fabulations? Science fiction ? Hélas, je crains que non.

En cherchant, on trouve, comme Murielle, privée de son sommeil, les engrenages cachés de ce monde, son fonctionnement pour des projets inavouables…On vous dit que le sida par exemple viens d’un singe…oui, mais un singe de labo de l’armée….et bien d’autre encore sur les manipulations pour nous faire croire que nous sommes dans un monde de Bisounours, que tout va bien, et nous rassurer pour mieux nous poignarder dans le dos… On dit que mère nature se fâchera…Elle est d’une sacrée patience, elle, mais c’est l’homme lui-même fabrique la « punition »…Devons-nous nous taire ?

De puissants milliardaires pensent…Comme Ted Turner, milliardaire fondateur de CNN :
« Une population mondiale totale de 250-300 million d’individus, une diminution de 95% de la population actuelle, serait idéale. » …..ça laisse songeur…
J. Edgar Hoover, Directeur du FBI de 1924 jusqu’à sa mort, a dit aussi :
« L’individu est handicapé en se retrouvant face à face avec une conspiration si monstrueuse, qu’il ne peut croire qu’elle existe. »
Et les réflexions de ce chercheur et auteur canadien Marshall McLuhan:
« Seuls les plus petits secrets ont besoin d’être protégés. Les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. »

Nous vivons dans un monde d’apparence, soigneusement façonné pour notre aveuglement.

L’histoire de cette maladie m’intrigue. Trop peu de gens en connaissent son existence pour qu’elle soit sérieusement pris en compte. Je crois, et il ne s’agit que de supposition personnelles que personne n’est obligé de partager, qu’elle n’est pas ordinaire dans le sens ou elle fait partie du visible de l’iceberg d’une œuvre maléfique sans bienveillance, qui se fout de réduire la population, je pense aussi que le Morgellons est un accident, plus qu’un but en soi, mais dont la technologie pour l’instant mystérieuse peut faire partie d’un projet de labo. Cette même fibre a été observée, recueillie a plusieurs endroits du monde, alors qu’elles tombaient du ciel, (après le passage de Chemtrails d’après des témoins)…Et de nature différente des « fils de la vierge » ou d’autres fibres qui se forment à la combustion de certains plastiques. Ces fibres sont retrouvées sur des abeilles mortes, peut-être circulent-elles par les eaux ou les oiseaux migrateurs qui se nourrissent d’insectes, qui a leur tour les passent transmutées a d’autres organismes, animaux, ….Jusqu’à l’homme. C’est une des théories de Murielle. La seule chose qu’on sait, c’est qu’on ne sait rien. Il faut sans doute se préparer à un monde qui sera dépassé par la fiction, qui elle, ne s’appuie que sur des réalités existantes et aux possibilités avec les limites de notre imagination. La réalité que l’on vit est faite de choses absurdes, voire impossibles, auxquelles on croit ou non, et malheureusement tend a ignorer tout simplement le bon sens de notre Créateur.

Il faut chercher, en parler, il y a sans doute d’autres malades isolés qui essaient les traitements de médecins mal informés, qui s’en tiennent a la version du CDC, et se débarrasseront de leur patient en l’orientant vers un psychiatre, assurant un plus grand désarroi.

Parlons-en sans retenue.

Ceux faisant la maladie luttent contre elle, ceux qui la portent seulement s’adaptent en attendant la possibilité qu’elle soit extériorisée par un trauma ou une autre infection ou maladie.

Ben voyons ..pure contre vérité ou comment noyer le poisson (et le poison) pour rassurer la population et ainsi continuer le épandages sans être emmerder…les gens servent de cobayes ..pas que les gens, tout le Vivant …pour satisfaire quelques narcissiques ultra friqués …et ce, à des fins militaires ..guerre bactériologique ? on a bien retrouvé des fibres sous cutanés de plusieurs couleurs , des polymères et autre matériaux qui n’ont rien de naturels…arrêtez de nous prendre pour des cons…

http://www.ardeche–informatique.com/club-pour-la-vie/index.php?page=nanotechnologie_et_maladie_des_Morgellons

Quelle véhémence, madame journaliste scientifique…je sens le vent de votre suffisance après 4 années depuis votre article. De grace, on va vous taxer de tous les noms d’oiseaux, cessez de publier ces non-sens…les scandales meurtriers du CDC ne vous atteignent pas, vous croyez vraiment seulement ce qui fait votre affaire, c’est-à- dire taper sur le clou sur la tête des plus souffrants, juste pour les faire disparaître de la société en les ravalant là où leur parole n’est pas considérée…ils sont timbrés, leur parole ne vaut rien, ce sont des plaignards, des rebuts de la société cravates et talons hauts. Mais en 2016, nous pouvons bien mieux vous faire ravaler vos faussetés répétées à l’infini, les pays générateurs d’arrosages meurtriers clament hautement qu’ils nous infectent depuis la fin de la dernière guerre mondiale, La Nasa se vante sur document déclassifié depuis 2008, publié en juin 2009 par Carolyn William Palit de la fabrication de l’horreur que nous, souffrants, supportons vaillamment depuis de nombreuses années .Lisez-le: « Weather as a force Multiplier. Owing the weather by 2025″ Cette source a dû vous échapper. Nous sommes les cobayes qui cherchent la nature de ce qui nous tue cruellement, sans soins de la médecine traditionnelle qui nous offre tous les examens psy mais refuse une seule prise de sang et encore moins une polymérase….toute recherche est bannie, pour certains même le mot morgellons ne doit jamais être prononcé. dans les consultations. Pour votre information, cette affliction a été rebaptisée: »cross-domain-bacteria », mais les victimes la nomment affectueusement « maladie de l’horreur ». Êtes-vous intéressée à connaître pourquoi il n’y a plus personne qui parle de cette épreuve sur Internet? Sachez que ceux qui en parlent, qui cherchent pour un soulagement ou une guérison sont menacés 1-d’être retiré de la circulation et pour eux on ré-ouvrirait les asiles, 2=
on leur retirerait leurs enfants, 3-on leur retirerait leurs biens, ce serait la tutelle. Je suis assurée que je serais une très bonne recherchiste pour votre prochain écrit. Je vous offre une visite que Vous me rendriez car je ne puis me déplacer facilement, vous pourriez observer de visu comment ces douleurs et cette dégénérescence s’exprime, Vous auriez du matériel pour présenter vos excuses et remettre ordre à vos élucubrations. Sachez également que l’humanité entière est contaminée; alors que certains ne sont que porteurs de la maladie, qui peut cesser d’Être dormante au cas de maladie autre, d’accident, de stress. Nous qui faisons la maladie savons que nous luttons contre elle qui est activée et nous avons une échéance souffrante sans soins adéquats, mais les autres sont dans le cas du couloir dont on peut ouvrir la porte à tout moment, car ils n’ont aucune prise sur la maladie, le traumatisme opératoire ou autre, le stress qui se présentera dans leur existence. Il n’existe plus aucune sécurité.
Dans les temps anciens, on pleurait aux naissances,,,donner la vie est une condannation à mort; on dansait aux funérailles car c’était l’ouverture de la voie d’une vie toujours meilleure. Chaque ère a ses rituels mais celui-là était vraiment conséquent.

Malgré la verdeur de mes écrits, je ne vous en veux pas.. Sous votre chronique, je reconnais la peur de tout être humain devant une possibilité menacante et j’ai pour vous des vœux de vie longue et productive au service de vos lecteurs auxquels vous serez un exemple d’empathie en place de sympathie. Que Dieu vous assiste. Billie
Vous avez toute liberté de ne reproduire que les passages qui ont trait à la maladie
Aucune intention de vengeance ni d’humiliation, une erreur ne remplace pas une vie de réalisations positives.