Les panneaux solaires dans le vent!

Si je songeais à devenir propriétaire d’un condo du triplex Le Soleil, j’aurais une petite crainte: que le toit me tombe sur la tête! Après tout, on y trouvera 70 panneaux solaires, d’une dimension totale de 16m sur 9m (53 pi sur 30 pi). C’est tout un cerf-volant!

Les colonnes d’acier qui serviront de supports aux panneaux solaires
Les colonnes d’acier qui serviront de supports aux panneaux solaires

Selon la direction des vents, deux forces viendront exercer des pressions sur la structure de l’immeuble.

La compression. C’est le poids imposé à la structure par la force du vent qui frappe la surface supérieure de la pergola. En tout, le vent peut ainsi imposer une charge supplémentaire de 23 000 kg ou 51 000 lb.

La tension. À l’inverse, si le vent frappe la surface inférieure de la pergola, s’il arrive dessous, elle aura tendance à s’élever. La tension peut atteindre 9000 kg ou 20 000 lb.

Et le poids de la pergola elle-même? C’est le poids statique. Il est si négligeable par rapport aux forces du vent qu’il ne fait même pas l’objet d’un calcul particulier.

Comment s’assurer que toute ces forces de compression et de tension ne viendront pas démolir le triplex? En faisant reposer la pergola sur une charpente d’acier liée non pas à l’édifice, mais reposant directement sur les fondations de béton, au sous-sol. En tout, 12 colonnes faites de tubes d’acier sont insérées dans l’ossature des murs. Elle partent du sous-sol et montent jusque sur le toit, où elles supporteront la pergola. Résultat: ce sont ces 12 colonnes, et non la charpente de l’immeuble, qui absorberont tout le poids…

Laisser un commentaire