Le broomistega se cache pour mourir

Un groupe international de chercheurs est parvenu pour la première fois à observer le contenu d’un terrier fossilisé depuis 250 millions d’années sans avoir à le détruire.

Comment? En ayant recours aux puissants rayons X générés par le synchrotron de Grenoble, en France. Et ce qu’ils y ont découvert les a étonnés: deux animaux préhistoriques d’espèces totalement différentes — un reptile mammalien (terrestre) et un amphibien (plutôt aquatique) — ayant cohabité dans un même terrier.

L’improbable couple, que rien ne disposait à la symbiose, a péri lors d’une extinction, dont on s’explique encore mal l’origine.

Cette extinction a touché 95 % des espèces marines et 70 % des familles d’animaux terrestres, peut-on lire dans l’article scientifique, paru à la fin juin, où les chercheurs font état de leur découverte.

Les scientifiques croient que le reptile était en état de dormance, et que l’amphibien s’est glissé dans son terrier pour se protéger de la chaleur écrasante causée par un bouleversement climatique.

Les deux animaux auraient ensuite péri dans une inondation qui a rempli le terrier de sédiments et qui a les a préservés ainsi, côte à côte, pendant 250 millions d’années.

Synchrotron de Grenoble - ESRF///Grenoble’s synchrotron - ESRF
Photo: Pascal Goetgheluck

Le terrier fossilisé est balayé par un laser ID19, principalement utilisé pour la reconstitution d’objets en trois dimensions.

Synchrotron de Grenoble - ESRF///Grenoble’s synchrotron - ESRF
Photo: Pascal Goetgheluck

Vincent Fernandez, paléontologue a l’Evolutionary Studies Institute (Johannesburg, Afrique du Sud) et au synchrotron de l’ESRF (Grenoble, France), modélise une partie du fossile animal trouvé dans le terrier.

Tête de Broomistega///Broomistega’s head
Photo: Pascal Goetgheluck

Une copie de la tête de l’amphibien qui a trouvé refuge dans le terrier, il y a 250 millions d’années. Elle a été modélisée à l’aide d’une imprimante 3D.

Terrier fossilisé d’Afrique du Sud///Fossilized burrow of South Africa
© Vincent Fernandez/Pascal Goetgheluck

Le reptile mammalien thrinaxodon (à gauche sur la photo) et le broomistega, un amphibien, ont été trouvés lovés l’un contre l’autre dans un terrier en Afrique du Sud.

Laisser un commentaire