Les tortues luths arrivent

Les plus grosses tortues du monde sont en route vers le golfe du Saint-Laurent, où elles passeront l’été. De mai à octobre, des milliers de tortues luths se gorgeront de méduses avant de repartir vers l’Amérique centrale et du Sud, où les femelles pondent.

Photo : Michael Patrick O'neill
Photo : Michael Patrick O’neill

Ces reptiles, qui n’ont presque pas changé depuis l’ère des dinosaures, peuvent peser jusqu’à 700 kilos et mesurer 1,5 m de long. Elles sont si timides que les scientifiques ont longtemps cru qu’elles n’étaient que quelques dizaines égarées dans les eaux canadiennes. « Les pêcheurs de la Nouvelle-Écosse voyaient les tortues en mer, mais jusqu’ici personne ne les avait consultés », dit Mike James, biologiste au ministère des Pêches et des Océans du Canada. Il compte aujourd’hui sur l’œil exercé des pêcheurs pour mener ses recherches.

Un épais mystère entoure cette espèce en voie de disparition. Afin de suivre leurs déplacements et de mieux comprendre les dangers qui les guettent, Mike James a muni 85 tortues adultes de balises de repérage par satellite. « L’érosion de leur habitat de nidification pourrait être en cause. Mais on ne comprend pas vraiment ce qui les menace, parce qu’elles sont si difficiles à suivre. On ne sait même pas ce qu’elles font entre la naissance et l’âge adulte. Elles sont quelque part sur la planète, mais personne ne les a jamais trouvées. »

Laisser un commentaire