Les dangers du Wifi en autobus

Depuis cette semaine, Orléans Express a bloqué par un mot de passe l’accès gratuit au Wifi à bord des autobus entre Québec et Montréal. Objectif: se débarasser des automobilistes qui se collent sur l’autobus tels des rémoras sur un requin, quitte à conduire dangereusement, pour profiter du service à l’oeil.

Un chauffeur m’a raconté comment certains de ces petits malins se trainent sous le nez de l’autobus et font tout pour éviter d’être doublé  (l’antenne est à l’avant) pour profiter au mieux du service.

Si vous craignez les ondes en tout genre, dites-vous que vous avez infiniment plus de chance de mourir dans un accident à cause de ces imbéciles que d’un cancer du cerveau!

Non mais franchement! Comment la dépendance aux réseaux sans fil peut-elle rendre stupide à ce point? C’est grave, docteur!

Laisser un commentaire

« Non mais franchement! Comment la dépendance aux réseaux sans fil peut-elle rendre stupide à ce point? C’est grave, docteur! »

C’est simple, nous sommes prêts à prendre tous les risques pour vous lire en voiture Madame Borde 🙂

Prenez vous un telephone inteligent avec un accès sans fil… Videotron en offre… et c’est pas mal plus simple! 😛

Vous avez internet haute vitesse chez Videotron? c’est 6$ par mois une cle mobile et 500 mb de data!

Come on!

Encore la culture du je-me-moi. Quitte à faire un accident et d’y laisser la vie et risquer d’handicaper ou de terminer celle des autres.

Saviez-vous que la plupart des forfaits cellulaires permettent désormais un usage illimité de facebook et youtube ? Plus besoin de voler de la bande passante au risque de sa vie.

Ce comportement en automobile est d’un ridicule, irréfléchis et illégal d’autant plus !

Bravo madame Borde de dénoncer ce comportement.

En espérant que chaque autobus ait un mot de passe différent. Sinon il va simplement falloir que l’automobiliste conaisse le mot de passe et on retombe avec le même problème…

Il serait également important de préciser aux clients d’Orléans Express quel est le mot de passe. Mon trajet Montréal-Québec fut très long sans internet pour travailler, cette semaine.

Mais ces automobilistes qui suivent les autobus pour profiter d’internet sans-fil, c’est tout simplement déconcertant. Comment des gens peuvent-il mettre leur vie et celle des autres en danger de la sorte?

Je pense à mes proches qui voyage en autobus et je remet en question la sécurité à cause des tarés d automobilistes….. Je suis à la chasse au # de plaques Loll

C’est bien facile de critiquer et de parler de forfaits sans fil et de téléphones intelligents, mais ce n’est pas tout le monde qui a le moyen de se les payer! Belle façon de faire de la discrimination. De nos jours, l’accès à Internet est quasiment indispensable et ceux qui n’ont pas de gros revenus doivent trouver ce qu’ils peuvent. Le fait de les empêcher d’atteindre Internet de cette façon va possiblement les renvoyer chez McDo – belle alternative santé!

Comme dirait Forrest Gump y a pas plus stupide que la stupidité. C’est encore mieux d’aller chez McDo que de se faire tuer et d’en tuer d’autres.

En réponse au premier comentaire de Kobra:

Que la personne ai les moyens ou non de se payer un forfait illimité sans fil n’est pas le problème. Le problème c’est de un: être un danger public en adoptant une conduite dangereuse et deux: le téléphone cellulaire est interdit au volant (pour ceux qui ne sont pas au courant, la loi est passé oui oui). Et de plus, que peux-t-il bien faire sur internet en conduisant! personne ne me fera croire qu’on est pleinement concentré sur la route quand on regarde ses derniers messages sur facebook.

Personnellement, je trouve ça absurde. Offrez-le service ou ne l’offrez simplement pas !

Ils se vantent de faciliter le travail dans le bus, mais quand on achète nos billets à l’avance, on n’a pas accès au mot de passe à jour….

Et quand on prend le bus, c’est souvent parce que le cellulaire avec forfait illimité n’est pas dans nos besoins existentiels.

Une belle révolution ces téléphones intelligents, dommage que certains utilisateurs ne le soit pas autant…