L’hirondelle ne fait plus le printemps

Le nombre d’oiseaux au Canada a diminué de 12 % depuis 1970, selon un rapport de l’Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord, qui a analysé les données recueillies par des ornithologues.

hirondelle
Hirondelle rustique — Photo: Malene Thyssen / Licence Gnu

Très marquée dans le corridor du Saint-Laurent, cette diminution s’étend à tout le pays.

Parmi les 451 espèces qui passent la totalité ou une partie de l’année au Canada, près de la moitié sont en déclin, et ce déclin est parfois rapide : l’hirondelle rustique et le martinet ramoneur, par exemple, sont 10 fois moins nombreux qu’il y a 40 ans !

Les ornithologues s’inquiètent aussi de la diminution de 60 % des populations d’insectivores, de 42 % des populations d’oiseaux de rivage — comme le pluvier — et de 44 % des oiseaux qui fréquentent les prairies. Les raisons de ce déclin n’ont pas toutes été déterminées. Pour les insectivores et les oiseaux de rivage, la destruction de leur habitat naturel semble en cause

En revanche, d’autres espèces prospèrent, dont les canards et les rapaces. L’interdiction de l’insecticide DDT, entre autres, a permis aux populations de rapaces de croître, et la protection des milieux humides a joué le même rôle pour les canards. La preuve, selon les auteurs du rapport, que les interventions pour sauver les oiseaux donnent des résultats.

Hirondelle rustique — Photo : Malene Thyssen / Licence Gnu
Pluvier kildir — Photo : Robert Shantz / Alamy