L’homme émancipé ?

Si l’humain est un produit de la sélection naturelle, comme toutes les autres espèces, il est cependant le seul à s’être émancipé, dans une certaine mesure du moins. Il est capable d’influencer sa propre reproduction et ses conditions de vie.

« La preuve de cet affranchissement relatif de la nature, c’est la capacité humaine de faire des choses « inutiles », comme la musique ou la gastronomie. Ce qui ne signifie pas qu’il soit supérieur », précise Cyrille Barrette, professeur de biologie à l’Université Laval depuis plus de 30 ans et auteur de l’ouvrage Le miroir du monde (MultiMondes, 2000). «  L’homme n’est pas une truite améliorée, dit-il. Les Néandertaliens ne jouaient pas de clavecin. Ils ont tout de même vécu 200 000 ans et étaient drôlement bien adaptés à leur environnement. »

Les espèces soumises à la sélection naturelle suivent le destin tracé par la programmation génétique héritée de leurs ancêtres qui ont survécu dans le passé. Elles sont ainsi en équilibre avec la nature. Cela signifie une mortalité infantile très élevée, une espérance de vie plus courte, et des épidémies qui peuvent éliminer toute une population.

En comparaison, le futur de l’homme est fondé en très grande partie sur ses décisions. Par exemple, comment le génie génétique sera utilisé dans le futur ? Comment cela modifiera la destinée de l’humanité ? Jean-Paul Sartre n’a-t-il pas dit: « L’homme est condamné à inventer l’homme » ?

Le pool génétique humain est aussi plus diversifié parce que la science et la technologie permettent à des individus qui se seraient peut-être éliminés de survivre. Dans le monde animal, s’il y a un refroidissement climatique, les bêtes au pelage moins dense mourront. Chez les humains, si le climat se refroidit, on invente le Kanuk, pour le meilleur et pour le pire. La nature de l’homme est d’avoir une double nature. Des êtres supérieurs ? Non. Mais certainement des êtres différents.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie