Malaria : le Viagra à la rescousse ?

Le Viagra pourrait aider à lutter contre la malaria, maladie tropicale qui tue chaque année plus de 600 000 personnes.

malaria
Photo : Yasser/Flickr

Le Viagra pourrait aider à lutter contre la malaria, maladie tropicale qui tue chaque année plus de 600 000 personnes.

Des chercheurs européens avancent que le nitrate de sildénafil — nom scientifique du principe actif du Viagra — pourrait interrompre le cycle de reproduction du moustique vecteur de la maladie, dont une étape se déroule dans le corps humain.

Pour s’y multiplier, le parasite ramollit d’abord les globules rouges, ce qui fait que ceux-ci demeurent plus longtemps dans la circulation sanguine avant d’être éliminés naturellement par la rate. Cela laisse au parasite le temps d’incubation dont il a besoin pour se développer, avant de profiter de la piqûre d’un autre moustique pour quitter le corps humain et retourner dans l’insecte terminer son cycle de reproduction.

Le rôle du Viagra dans tout ça ? Il rigidifie les globules rouges, ce qui a pour résultat qu’ils s’éliminent plus rapidement par la rate. La larve du moustique n’a plus le temps de croître suffisamment, et meurt.

 

Laisser un commentaire

Le problème, c’est que ça risque d’augmenter la fréquence des relations sexuelles, et donc la transmission des ITS. Plus de SIDA…