Marchette des temps modernes

À Québec, l’entreprise B-Temia planche sur un dermosquelette qui pourrait alléger le pas des personnes âgées.

Photo : iStock

L’appareil est composé de deux montants, qui s’attachent à l’extérieur des jambes à l’aide de sangles. La structure soutient le poids de la personne, alors que des moteurs au niveau des genoux assistent les articulations. « C’est le marcheur qui amorce le pas ; le squelette ne fait que l’aider, explique Korina Fischer, responsable du marketing. C’est différent d’autres modèles conçus pour les patients paraplégiques, où le robot prend complètement en charge le mouvement. »

B-Temia teste actuellement son prototype sur des militaires, qui pourraient avoir recours aux jambes bioniques lorsqu’ils transportent de lourdes charges en zone de combat.