Médecine personnalisée: un vendeur de miracles à Davos

Voilà sur cyberpresse le genre d’article sur la médecine personnalisée qui devrait nous encourager à la prudence dans ce domaine. C’est la preuve que les vendeurs de miracle n’ont aucun mal à trouver des gogos sensibles à leur discours, même en plein Forum économique de Davos !

Pendant le fameux Forum, nous explique l’article signé par l’Agence France Presse, un industriel américain a présenté une technologie révolutionaire qui va permettre d’analyser le génome de tout le monde pour pas cher, vite fait et bien fait. Ion Torrent nous promet rien de moins que des miracles.

C’est la révélation de Davos, une lueur d’espoir dans un océan de morosité: une machine miracle qui permet de décrypter le génome humain en quelques heures et pourrait révolutionner les soins …/…

Grâce à cette machine permettant de décoder rapidement l’ADN d’un individu grâce à des puces à semi-conducteurs, les malades n’auront plus besoin d’attendre des semaines pour savoir s’ils ont un cancer et les médecins sauront immédiatement de quelles maladies ils souffrent, ce qui leur permettra de choisir le type de thérapie adaptée, d’éviter des retards préjudiciables ou pire des erreurs et de sauver des vies.

Non mais quelle naïveté ! Il ne faut rien, mais alors rien connaître de ce qu’implique l’adoption de nouvelles technologies en santé pour oser de telles affirmations sans faire preuve d’un minimum de prudence.

Croyez-vous vraiment, par exemple, que grâce à cette machine vous n’aurez plus à attendre pour obtenir un rendez-vous avec votre médecin et qu’il n’y aura plus aucun délai pour passer les tests, obtenir les résultats et recevoir les traitements ??

Il y  a encore beaucoup, beaucoup à faire pour savoir si le séquençage d’une portion ou d’une autre de l’ADN sera vraiment fiable, utile, accessible pour le système de santé et acceptable du point de vue éthique, comme je l’ai raconté récemment dans cette enquête sur la médecine personnalisée.

Il y aura certainement des avancées dans certains domaines, mais rien ne prouve que ce sera révolutionnaire.

Depuis 10 ans, les coûts du séquençage diminuent à un rythme ahurissant. Ion Torrent et ses concurrents se livrent aujourd’hui une lutte sans merci pour être le premier à passer sous la barre symbolique des 1000 $ pour séquencer le génome entier d’un individu.

Mais même si cette opération devait coûter 2 dollars demain matin, l’enjeu n’est plus vraiment là. La question, désormais, c’est de savoir ce qu’on arrivera à tirer de ces données.

Séduits par les promesses de la médecine personnalisée, tous les pays investissent beaucoup dans la recherche.

La semaine dernière, Ottawa a débloqué 67,5 millions de dollars pour la médecine personnalisée, qui font suite aux 20 millions consentis l’an dernier par Québec dans le cadre de la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation.

Derrière chacune de ces annonces, qui se répètent un peu partout dans le monde, il y a des labos qui vont acheter des séquenceurs. Et donc pas mal d’argent à faire pour des fabricants comme Ion Torrent… qui a tout à gagner à faire avancer sa cause à Davos !

Laisser un commentaire