Médicaments sur demande

Des chercheurs américains ont testé avec succès une puce électronique programmable, insérée sous la peau, capable d’administrer un médicament sur demande.

Médicaments sur demande
Photo: Lola Farra 2010

Les premiers essais ont été effectués chez des femmes atteintes d’ostéoporose qui devaient normalement s’injecter des hormones tous les jours.

« La majorité d’entre elles avaient tendance à sauter des doses », signale le Dr Robert Farra, de l’entreprise MicroCHIPS, derrière la technologie. « La puce élimine ce problème. »

D’une dimension d’environ trois centimètres sur cinq (on l’implante au niveau de l’abdomen), le dispositif à puce pourrait à terme contenir plusieurs centaines de doses, espèrent les chercheurs, ce qui lui conférerait une autonomie de plusieurs mois, voire d’une année.

 

Laisser un commentaire