Mes excuses à Québecor

Je me suis lamentablement trompée en reprochant à Québecor de ne pas avoir couvert le congrès de l’Acfas avant cette année, alors que ses journalistes y assistent depuis 10 ans. La nouveauté, c’est qu’une journaliste, Anne-Caroline Desplanques, est maintenant dédiée à la couverture de l’information scientifique au Journal de Montréal, ce qui est une excellente nouvelle pour la diffusion de la science.

Je m’en excuse et vous promets, chers collègues, de vous suivre plus attentivement dans les années à venir!

 

Laisser un commentaire
Les plus populaires