Microsoft, je te quitte

 

Serveurs, bases de données, logiciels de communication, de production ou de gestion de la relation client… Les entreprises sont bien servies avec des logiciels libres, dont les concurrents commerciaux coûtent souvent des milliers de dollars. Il y a aussi des logiciels libres pour les utilisateurs individuels. Ces logiciels sont presque toujours offerts en plusieurs versions (Windows, Mac, Linux) et en de nombreuses langues. C’est notamment le cas de la suite OpenOffice, qui comprend un traitement de texte (Writer), un tableur (Calc), un logiciel de présentation (Impress), un logiciel de dessin vectoriel et de publication assistée par ordinateur (Draw), un éditeur de pages Web ainsi qu’un module de création et de gestion des bases de données (Base). OpenOffice est traduit dans une vingtaine de langues et on peut lui greffer une centaine de dictionnaires. Moins complet, mais puissant, rapide et léger — une solution intéressante pour les vieux ordinateurs —, il y a le traitement de texte Abiword. Enfin, Firefox est un vaisseau qu’on peut enrichir de quelque 2 000 modules complémentaires pour naviguer très efficacement dans Internet.

Pour des activités particulières, on recourra aux logiciels suivants : Audacity pour le traitement du son, Celestia pour la simulation de l’espace, Thunderbird pour la messagerie, WinHTTrack pour l’aspiration de sites Web, Inskape pour le dessin vectoriel, PDFCreator, OpenOffice ou Scribus pour la création de documents PDF, UltraVNC pour la commande à distance de son ordinateur, Paint.net ou The Gimp pour le traitement d’image. Pour vivre une expérience totalement dépaysante, mais permettant de produire des documents à la typographie complexe et raffinée, on utilisera le traitement de texte spécialisé LaTex.

Il existe aussi des banques de logiciels libres. Parmi elles, Framasoft propose plus de 1 000 titres, et Colibris, de la Société GRICS (Gestion du réseau informatique des commissions scolaires), présente une vingtaine de logiciels intéressants et totalement francisés.