Mieux vaut être cancéreux au Canada

Le taux de survie au cancer du sein est plus élevé au Canada qu’aux États-Unis chez les femmes à revenu modeste. C’est ce qu’a démontré le Dr Kevin Gorey, professeur à l’Université de Windsor.

Mieux vaut être cancéreux au Canada
Photo : iStockphoto

Il a suivi 808 femmes habitant des quartiers urbains défavorisés de l’Ontario et de la Californie. Toutes ont reçu un diagnostic de cancer entre 1988 et 1990, puis ont été suivies jusqu’en 2006 dans le cadre de l’étude.

Dans les quartiers les plus pauvres, le taux de survie était de 66 % plus élevé en Ontario qu’en Californie. Dans les quartiers un peu plus fortunés, l’écart était de 35 %. Un meilleur accès à la radiothérapie expliquerait ces différences.

« En Ontario, le taux de survie des femmes à revenu modeste est comparable à celui des Californiennes à revenu élevé », constate le Dr Gorey, qui a obtenu des résultats similaires pour le cancer du côlon. La comparaison Ontario-Californie, soutient-il, est valable pour l’ensemble du Canada et des États-Unis.

Laisser un commentaire