Miroir brisé

Les anorexiques ont tendance à surestimer leurs mensurations, mais ont une perception adéquate du corps des autres, ont constaté des spécialistes français.

Photo : Ace Stock/Alamy

Ceux-ci ont montré des images de portes à des volontaires, en leur demandant s’ils étaient assez minces pour les franchir.

« Les anorexiques avaient conservé l’image de leur corps tel qu’il était avant la perte de poids, comme si leur cerveau n’avait pas enregistré le changement, résume Dewi Guardia, professeur à l’Université Lille Nord de France.Plus la perte de poids était importante, plus la distorsion était flagrante. »