Moisissures, pour public averti seulement !

Vous êtes du genre à paniquer dès que vous voyez une petite tâche de moisi pointer son nez dans un recoin de votre salle de bain ? N’allez surtout pas visiter le Compendium des moisissures que l’Institut national de santé publique du Québec a mis en ligne récemment!

Même si ce site dit s’adresser autant aux médecins qu’aux professionnels de la rénovation et au grand public, il faut tout de même un bon bagage scientifique ou médical pour en tirer profit.

C’est certainement un excellent outil pour informer les professionnels concernés par ce sujet, qui sauront décoder des informations telles que «Des études expérimentales chez la souris ont démontré la présence d’inflammation intraalvéolaire, bronchiolaire et interstitielle grave après une exposition intranasale aux spores de Stachybotrys».

Mais pour monsieur et malade tout le monde, tout cela peut sembler extrêmement inquiétant et risque juste d’amplifier la paranoïa ambiante à propos des moisissures…

Allez voir par curiosité si le sujet vous intéresse ou si vous êtes un professionnel concerné.

Mais si vous juste savoir quoi faire si vous découvrez des moisissures chez vous en rénovant cet été, contentez-vous des références données dans la partie du site intitulée «ma maison», comme le guide moisissures de la Société canadienne d’hypothèques et de logement.

Et si vous avez des symptômes d’allergie ou des problèmes respiratoires, parlez-en à un médecin plutôt que de faire votre autodiagnostic à partir de ce site !

Laisser un commentaire