Monstrueuse éruption solaire… sans conséquence

L’énorme éruption solaire qui s’est produite hier aura un impact mineur sur Terre, selon le National Weather Service Space Weather Prediction Center américain.

Mais quel spectacle!

L’espèce de nuage qui se forme très rapidement puis retombe lentement en bas à droite est une éjection de masse coronale (CME en anglais), c’est-à-dire une énorme bulle de plasma faite essentiellement d’électrons et de protons. D’autres images et vidéos sur ce site de la NASA.

Cette éruption, très impressionnante, est pourtant moins importante que celle qui s’est produite en février dernier, mais qui avait donné de moins belles images.

Quand le nuage de plasma est émis dans la direction de la Terre, l’onde de choc peut perturber le magnétisme terrestre dans les jours suivants.

Mais ce n’était pas le cas hier, et la perturbation devrait donc être minime.

Le National Weather Service l’a classée dans la catégorie G1 de l’échelle des tempêtes géomagnétiques de la National Oceanic and Atmospheric Administration. C’est le plus bas niveau sur cette échelle qui en compte cinq. 

Ce niveau correspond à de possibles légères fluctuations de puissance pour des réseaux électriques et à un impact mineur dans le pilotage des satellites. Rien pour s’énerver, donc.

Des événements de cette envergure, qui peuvent perturber temporairement certains animaux migrateurs, se produisent en moyenne 154 fois par an (1700 fois par cycle solaire de 11 ans…).

Laisser un commentaire

Je pense que c’est du accéléré, car j’ai ouïe dire que l’explosion s’étalait sur 12 heures …. a confirmer

L’éjection parcourt une distance égale à la moitié du diamètre du soleil en…. UNE seconde!

Diamètre du soleil: 1 400 000 km.

Vous voulez nous faire croire que ce nuage voyageait à 700 000 km par seconde, c.-à-d. à plus de 2 fois la vitesse de la lumière, Mme Borde?

Il semble y avoir une erreur de 4 ou 5 ordres de magnitude dans votre vidéo.

Je serais étonné que cette éjection bouge aussi vite que 100 0000 km à l’heure, c.-à-d. 25 000 fois plus lentement que sur la vidéo.

Les éjections bougeraient à 1 400 km à la seconde, ce qui est très rapide, mais environ 500 fois plus lentement que sur la vidéo.

Effectivement, l’explosion dure quelques heures. On voit le temps défiler dans le coin en bas à gauche.

Si c’était du temps réel, on verrait rien.

La NASA a aussi son département de Marketing.

Image de marque, agence d’État, subvention et autres crédits oblige.

Après réflexion, il y a aussi un autre indice: on voit la rotation du soleil (qui normalement fait un tour en une trentaine de jours)

Merci à Yvan pour le coup d’oeil.

@Honorable

« Vous voulez nous faire croire que ce nuage voyageait (…) 2 fois la vitesse de la lumière, Mme Borde? »

Vous voulez nous faire croire que Mme Borde a dit quelque part dans son billet que ça se déroulait en temps réel ? Elle n’a nul part parlé de ça.

Même que, si vous regardez au bas de la vidéo, y a une horloge qui roule vite vite vite, nous indiquant qu’il se passe beaucoup de temps. Dix heures pour être plus précis, à coup d’une photo par minute.

La prochaine fois, prenez une tisane et respirez par le nez avant d’écrire votre commentaire.

@Mathieu K: « Tu ne maudiras pas un muet et tu ne mettras pas d’obstacle devant un aveugle ». (Lévitique 19, 14)

Présenter une vidéo en hyperaccéléré sans avertir le néophyte, c’est mettre un obstacle devant un aveugle. Il ne suffit pas de dire à l’aveugle du Lévitique: « mais je n’ai écrit nulle part que je ne mettrais pas d’obstacle sur ta route », pour s’en sortir sans reproche…

Vulgariser, c’est avant tout enlever les obstacles devant les yeux des non aguerris.

C’est tout. Bonne et sereine journée.

Cher honorable,

Vous avez parfaitement raison, j’aurais dû indiquer que les images ne défilaient pas en temps réel. Toutes mes excuses pour cet oubli !

Un grand merci aussi à Yvan Dutil pour avoir rectifié mon erreur.

Au plaisir de continuer à vous lire,
Valérie Borde

Les plus populaires