Morts de peur

Les attentats du 11 septembre 2001 ont fait plus de 4500 morts : près de 3000 personnes ont été tuées lors de cette tragédie… et 1595 autres ont trouvé la mort sur les routes, du fait de la circulation accrue due au déclin massif des voyages en avion aux États-Unis provoqué par la peur des attentats.

Dan Gardner, journaliste au Ottawa Citizen, cite ces chiffres (résultats d’une étude menée par le psychologue allemand Gerd Gigerenzer) en préambule d’un excellent livre sorti ce printemps en français, intitulé «Risque, la science et les politiques de la peur». À lire absolument.  

Sur 423 pages qui s’avalent comme un roman, Dan Gardner montre comment l’être humain prend d’innombrables décisions parfaitement irrationnelles parce qu’il ne parvient pas à s’affranchir de son instinct, qui n’a guère évolué depuis la préhistoire.

La voiture est un mode de déplacement infinitiment plus meurtrier que l’avion. Après le 11 septembre, un chercheur américain a calculé que même si des terroristes détruisaient un avion par semaine aux États-Unis, la probabilité qu’une personne volant une fois par mois meurt dans un détournement d’avion serait alors de 1 sur 135 000. Soit beaucoup moins que la probabilité de mourir dans un accident de voiture qui, elle, s’élève à 1 sur 6000.

Après quelques explications sur les notions d’instint et de raison, Dan Gardner raconte comment politiciens, entreprises ou groupes d’intérêt tirent profit de notre incapacité à s’affranchir de nos émotions et à analyser froidement les chiffres. Il passe ensuite au crible certains motifs de peurs irrationnelles très répandus: la criminalité, les produits chimiques, le nucléaire, le terrorisme, les virus… et les vaccins.  Édifiant.

Sa conclusion: il n’a jamais été aussi bon d’être en vie. J’ajouterais que dans une société malade de ses peurs, il n’a jamais aussi été utile d’apprendre à nos enfants à compter. À propos, savez-vous quel pourcentage de la population ne sait pas combien il y a de millions dans un milliard?

Laisser un commentaire

Encore une fois, ici, les médias n’aident vraiment pas en général lors de situtations d’urgences nationales et c’est déplorable.

Pour ce qui est des voitures, plus les années avancent et plus il y en a sur les routes. Nos autoroutes devront bientôt être munies d’une troisième voie.
Il fût un temps où il n’y avait qu’un seul véhicule par foyer, maintenant c’est pratiquement un par membre de la famille!