Munitions : une balle à tête chercheuse !

Exacto, projectile de calibre .50 mm, peut corriger sa course après avoir été tiré, de façon à suivre les déplacements de sa cible.

balle
Photo extraite d’une vidéo sur YouTube.

L’Agence de recherche et développement de l’armée américaine (DARPA) vient de créer une balle… à tête chercheuse.

Exacto, projectile de calibre .50 mm, peut corriger sa course après avoir été tiré, de façon à suivre les déplacements de sa cible. Véritable minimissile, cette balle est même capable d’accélérer en plein vol.

DARPA explique qu’Exacto se dirige à l’aide d’un système de guidage optique, mais se garde bien de préciser comment la balle peut changer de direction dans l’air.

Sa fonction première ? Protéger les troupes américaines, en augmentant le taux d’efficacité des tireurs d’élite. Chaque tir manqué met la vie de ces derniers en danger, puisqu’il permet à l’ennemi de déterminer d’où la balle a été tirée.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.

Ah, quelle merveilleuse invention ! Bravo, ragazzi. Dans le domaine de la boucherie, nous sommes décidément imbattables.

Je suis surpris du calibre de la « balle » dont vous parlez. 50mm, ça fait 5 cm, ce n’est plus une balle, c’est un obus ! Pour mémoire, le calibre du plus fameux canon français des 2 guerres mondiales était de 75mm, une balle de mitrailleuse lourde est de 12,7 mm. L’arme qui tirerait un projectile de 50mm ressemblerait à un canon, plutôt lourd pour un seul homme, sauf s’il c’est un lance missile sans recul de type bazooka… Quant à la boucherie, j’imagine que l’argument « massue » (!) sera qu’une balle bien placée vaut mieux que 1000 tirées au hasard… mais comme l’un n’empêchera pas l’autre, nous serons aussi cruels que tous les cro-magnons et leurs descendants…

RÉPONSE DE L’ACTUALITÉ
Erreur de l’auteur : il s’agit d’un projectile de calibre .50 mm, et non de 50 mm. L’erreur a été corrigée dans le texte. Mille excuses, et merci pour votre commentaire !
Pierre Duchesneau
Journaliste Web

Désolé monsieur Duchesneau, votre réponse n’est pas plus satisfaisante… .50 mm, ça voudrait dire un demi millimètre : là on tombe dans l’effet inverse, ce n’est plus une balle c’est une aiguille !!! Peut être s’agit-il de .50 pouces, ce qui correspondrait en gros à une balle de mitrailleuse de 12.7 mm. Gros calibre mais encore maniable par un tireur d’élite, ce qui semble être le but. Ah,ces mesures « impériales », dont le seul usager reste… Nos voisins du sud…