Munitions : une balle à tête chercheuse !

Exacto, projectile de calibre .50 mm, peut corriger sa course après avoir été tiré, de façon à suivre les déplacements de sa cible.

balle
Photo extraite d’une vidéo sur YouTube.

L’Agence de recherche et développement de l’armée américaine (DARPA) vient de créer une balle… à tête chercheuse.

Exacto, projectile de calibre .50 mm, peut corriger sa course après avoir été tiré, de façon à suivre les déplacements de sa cible. Véritable minimissile, cette balle est même capable d’accélérer en plein vol.

DARPA explique qu’Exacto se dirige à l’aide d’un système de guidage optique, mais se garde bien de préciser comment la balle peut changer de direction dans l’air.

Sa fonction première ? Protéger les troupes américaines, en augmentant le taux d’efficacité des tireurs d’élite. Chaque tir manqué met la vie de ces derniers en danger, puisqu’il permet à l’ennemi de déterminer d’où la balle a été tirée.

Dans la même catégorie
5 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Ah, quelle merveilleuse invention ! Bravo, ragazzi. Dans le domaine de la boucherie, nous sommes décidément imbattables.

Je suis surpris du calibre de la « balle » dont vous parlez. 50mm, ça fait 5 cm, ce n’est plus une balle, c’est un obus ! Pour mémoire, le calibre du plus fameux canon français des 2 guerres mondiales était de 75mm, une balle de mitrailleuse lourde est de 12,7 mm. L’arme qui tirerait un projectile de 50mm ressemblerait à un canon, plutôt lourd pour un seul homme, sauf s’il c’est un lance missile sans recul de type bazooka… Quant à la boucherie, j’imagine que l’argument « massue » (!) sera qu’une balle bien placée vaut mieux que 1000 tirées au hasard… mais comme l’un n’empêchera pas l’autre, nous serons aussi cruels que tous les cro-magnons et leurs descendants…

RÉPONSE DE L’ACTUALITÉ
Erreur de l’auteur : il s’agit d’un projectile de calibre .50 mm, et non de 50 mm. L’erreur a été corrigée dans le texte. Mille excuses, et merci pour votre commentaire !
Pierre Duchesneau
Journaliste Web

Désolé monsieur Duchesneau, votre réponse n’est pas plus satisfaisante… .50 mm, ça voudrait dire un demi millimètre : là on tombe dans l’effet inverse, ce n’est plus une balle c’est une aiguille !!! Peut être s’agit-il de .50 pouces, ce qui correspondrait en gros à une balle de mitrailleuse de 12.7 mm. Gros calibre mais encore maniable par un tireur d’élite, ce qui semble être le but. Ah,ces mesures « impériales », dont le seul usager reste… Nos voisins du sud…