Naissance par césarienne : mauvais départ

Les bébés qui naissent par césarienne sont plus à risque de souffrir d’asthme et d’allergies, selon des chercheurs canadiens qui ont recruté et suivi 24 bébés en bonne santé.

Photo : iStock / Jaroslaw Wojcik
Photo : iStock / Jaroslaw Wojcik

Le quart d’entre eux étaient nés par césarienne, et près de la moitié avaient été nourris exclusivement au sein durant leurs quatre premiers mois de vie.

Grâce à des techniques de séquençage de l’ADN appliquées à des échantillons de selles, l’équipe a déterminé la composition de la flore bactérienne tapissant les intestins des bébés. Le microbiome des poupons nés grâce au bistouri était moins riche, même lorsque les bébés avaient été allaités. « Une flore bactérienne diversifiée est essentielle pour bâtir un système immunitaire fort », dit Meghan Azad, de l’Université de l’Alberta, qui a dirigé l’étude. « Il semble que les bébés qui naissent naturellement sont exposés, dans le vagin, à des bactéries clés. »