Nocif pour le coeur, le bruit

Travailler jour après jour dans un environnement bruyant double, voire triple, les risques de souffrir de graves maladies cardiaques.

Nocif pour le coeur, le bruit
Photo : iStockphoto

C’est ce qu’ont découvert des chercheurs canadiens qui ont analysé des données collectées auprès de 6 307 travailleurs de 20 ans et plus, suivis de 1999 à 2004.

Parmi eux, 21 % ont déclaré avoir travaillé pendant au moins trois mois consécutifs dans un environnement bruyant, à tel point qu’ils devaient souvent élever la voix pour se faire entendre.

Après avoir éliminé de l’équation les autres facteurs de risque, les chercheurs ont estimé que ces travailleurs présentaient un risque de deux à trois fois plus élevé que la moyenne de souffrir d’angine de poitrine ou de subir un infarctus du myocarde.

« Le bruit a probablement le même effet qu’une émotion vive », croit le Dr Wen Qi Gan, professeur à l’École de santé environnementale (Université de la Colombie-Britannique) et responsable de l’étude. « Il induit la contraction des artères et augmente la pression du sang dans les vaisseaux. »