Ô douleur…

Selon un sondage Léger Marketing, 85 % des Canadiens auraient vécu au moins un épisode de douleur « moyenne à sévère » au cours des trois mois précédant l’enquête sur le sujet, effectuée en avril dernier.

Ô douleur...
Photo : iStockphoto

En outre, 30 % des répondants ont affirmé avoir ressenti de la douleur quotidiennement ou au moins plusieurs fois par semaine. Parmi eux, seulement 55 % avaient consulté un spécialiste de la santé.

« Des milliers de patients qui souffrent de douleur chronique attendent des mois avant de consulter », déplore Manon Choinière, professeure au Département d’anesthésiologie de l’Université de Montréal. « Pendant ce temps, leur état se dégrade. »

Il faut dire qu’au Québec, comme ailleurs au Canada, il faut s’armer de patience pour avoir accès aux soins spécialisés. « Les cliniques de la douleur des services d’anesthésiologie des hôpitaux n’arrivent pas à répondre à la demande, constate la chercheuse. Il faut appliquer des stratégies de prévention et mieux armer les intervenants de première ligne, afin de minimiser la souffrance et la chronicité. »