Obésité : fini les calories ?

Plutôt que d’indiquer le nombre de calories sur les emballages des aliments, pourquoi ne pas inscrire l’effort physique nécessaire pour les éliminer ?

boisson
Illustration : Marie-Christine Cayer

Plutôt que d’indiquer le nombre de calories sur les emballages des aliments, la professeure Sara Bleich, de l’Université Johns Hopkins, à Baltimore (Maryland), propose d’inscrire l’effort physique nécessaire pour les éliminer.

Sur une bouteille de coca de 590 ml, par exemple, au lieu de « 240 calories », on pourrait lire « 50 minutes de jogging ».

Des essais préliminaires menés dans un dépanneur de Baltimore ont montré que cette mesure poussait les consommateurs à acheter des boissons gazeuses et des jus de fruits de plus petits formats.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie