Opération distincte

Au Canada, l’intervention chirurgicale choisie pour traiter un cancer du sein invasif varie énormément d’un océan à l’autre, révèle une étude réalisée par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) et le Partenariat canadien contre le cancer.

Photo : Larry Dunstan/SPL

Au Québec, 26 % des femmes subissent une mastectomie (ablation complète du sein), alors que 74 % optent pour une tumorectomie (ablation de la tumeur uniquement, suivie le plus souvent de radiothérapie). À l’autre bout du spectre, à Terre-Neuve-et-Labrador, ce sont 69 % des femmes qui subissent une mastectomie et 31 %, une tumorectomie.

Selon Anne McFarlane, vice-présidente de l’ICIS, plusieurs facteurs pourraient expliquer cette variation, dont les habitudes des chirurgiens. Elle ajoute que l’option tumorectomie suivie de radiothérapie a beaucoup évolué et qu’elle permet maintenant d’atteindre des taux de succès équivalents à ceux de la mastectomie.

 

Laisser un commentaire