Parkinson : brancher le cerveau

De faibles signaux électriques envoyés au cerveau peuvent améliorer l’équilibre et les capacités motrices des patients atteints de la maladie de Parkinson.

cerveau-parkinson
Photo : iStockphoto

De faibles signaux électriques envoyés au cerveau peuvent améliorer l’équilibre et les capacités motrices des patients atteints de la maladie de Parkinson, ont observé des chercheurs suédois dans le cadre d’une petite étude, menée auprès de 10 patients.

Pour évaluer les effets à long terme des courants électriques, les chercheurs s’apprêtent maintenant à tester un stimulateur portatif, mis au point en collaboration avec la NASA.

Installé à la taille, le dispositif est relié à des électrodes fixées à la tête.

Si les résultats sont concluants, l’équipe de Filip Bergquist, de l’Université de Göteborg, espère proposer un traitement aux patients d’ici cinq ans.

Laisser un commentaire

Je suis atteinte du Parkinson, mon gros probleme est la perte d’equilibre. J’aimerais faire partir de votre groupe de recherche,,,,,Je serais prete a me déplacer.