Pas de passe-droit pour les produits naturels

Les produits de santé naturels (PSN) devraient être soumis aux mêmes exigences que les médicaments d’ordonnance, réclament des médecins canadiens dans un éditorial du Journal de l’Association médicale canadienne.

Pas de passe-droit pour les produits naturels
Photo : iStock

De nombreux consommateurs, notent-ils, sont persuadés que les PSN sont plus sécuritaires que les médicaments que prescrivent les médecins, alors qu’en réalité les critères auxquels ils sont soumis par le ministère de la Santé du Canada, que ce soit pour prouver leur efficacité ou vérifier leurs effets secondaires, sont beaucoup moins sévères.

Le durcissement des critères entraînerait évidemment des coûts, mais les entreprises qui commercialisent ces produits font suffisamment de profits pour les assumer, avancent les signataires.

 

Laisser un commentaire