Pas tous égaux devant le diabète

Les immigrants qui arrivent au Canada des pays en développement courent de deux à quatre fois plus de risques de contracter un diabète de type 2 au cours de leur vie que ceux qui viennent d’Europe de l’Ouest ou des États-Unis, selon une étude publiée dans le Canadian Medical Association Journal.

Les immigrants qui arrivent au Canada des pays en développement courent de deux
photo : Istock

Les chercheurs ont étudié le profil de 1,1 million d’immigrants installés en Ontario depuis au moins cinq ans. Le taux de diabète était le plus élevé chez ceux originaires du Sud asiatique. Les hommes nés dans cette région du monde étaient 4 fois plus nombreux à souffrir de la maladie que ceux nés en Europe de l’Ouest ou aux États-Unis ; les femmes, 3,2 fois plus nombreuses. Chez les immigrants nés en Amérique latine ou en Afrique subsaharienne, la prévalence de la maladie était environ 2 fois plus élevée.

Les causes du diabète de type 2 sont en partie génétiques, mais des facteurs socioéconomiques et le mode de vie – notamment le manque d’exercice et la mauvaise alimentation – jouent un rôle prépondérant dans son apparition.

 

Laisser un commentaire