Pas trop vite, la retraite !

Pensez-y à deux fois avant de dire « bye-bye boss ». Votre santé pourrait pâtir d’un départ trop hâtif à la retraite, selon des chercheurs de l’Université du Maryland.

Photo : iStockphoto

Pendant six ans, une équipe a suivi l’état de santé de 12 000 retraités, âgés de 51 à 61 ans au début de l’étude. Ceux qui ont cessé de travailler du jour au lendemain ont reçu plus de diagnostics d’hypertension artérielle, de diabète, de cancer, de maladie respiratoire ou de maladie mentale que leurs semblables qui ont opté pour une retraite progressive.