Pauvreté : bonne note pour la musique

Apprendre à chanter ou à jouer d’un instrument de musique améliore les aptitudes des enfants défavorisés pour le langage et la lecture.

guitare
Photo : iStockphoto

Apprendre à chanter ou à jouer d’un instrument de musique améliore les aptitudes des enfants défavorisés pour le langage et la lecture, avance la professeure Nina Kraus, de l’Université Northwestern, près de Chicago.

Son équipe a recruté des enfants de 9 et 10 ans, habitants de quartiers pauvres, et leur a fait suivre des cours de musique.

Après un an, les recrues ont obtenu de meilleurs scores à des tests de lecture et de compréhension orale que le groupe témoin.

« Le cerveau des enfants de familles pauvres est souvent moins favorable à l’apprentissage, entre autres parce que ces enfants sont moins stimulés dès la naissance, dit la chercheuse. Mais la musique a un effet positif sur le système nerveux qui aide à combler cet écart. »