Peau électronique

Un « tatouage » collé à votre peau pourrait un jour permettre à votre médecin de suivre vos signes vitaux à distance.

Peau électronique
Photo : J. A. Rogers

L’équipe de John Rogers, professeur de génie des matériaux à l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign, a mis au point un timbre de 40 micromètres d’épaisseur, équipé de capteurs et d’un circuit électronique qui imitent la flexibilité, l’élasticité et la densité de la peau. « Pour l’instant, on peut détecter l’activité du cœur de façon assez sommaire, explique John Rogers. On travaille à affiner la lecture des signes vitaux, afin d’obtenir des informations significatives pour le médecin. »

Le tatouage électronique devra être perfectionné pour s’adapter à tous les types de peaux, grasses ou sèches. « Il nous reste également à y intégrer un émetteur sans fil », ajoute John Rogers. Pour l’instant, le tatouage doit être connecté épisodiquement à un ordinateur, le temps de télécharger les données.

 

 

Laisser un commentaire