Petit répertoire des smart drugs

Mise en garde : Tous ces produits sont des médicaments vendus sur ordonnance seulement. Leurs effets sur la mémoire, l’attention et la concentration ne sont qu’indirects et varient d’une personne à l’autre. Ils sont tous susceptibles de causer des effets secondaires et ne devraient jamais être consommés de façon inconsidérée. 

Mise en garde : Tous ces produits sont des médicaments vendus sur ordonnance seulement. Leurs effets sur la mémoire, l’attention et la concentration ne sont qu’indirects et varient d’une personne à l’autre. Ils sont tous susceptibles de causer des effets secondaires et ne devraient jamais être consommés de façon inconsidérée.

• Ritalin (chlorhydrate de méthylphénidate) : Breveté en 1954, le Ritalin est un stimulant du système nerveux central utilisé pour traiter le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) chez les enfants et la narcolepsie chez les adultes. Il améliore la capacité de concentration.

• Alertec, Provigil (modafinil) : Commercialisé par la multinationale Cephalon, le modafinil a été conçu à l’intention des gens atteints de narcolepsie ou d’hypersomnie et pour les travailleurs aux horaires irréguliers. Cette molécule, qui agirait sur plusieurs neurotransmetteurs (dont la noradrénaline), est réputée pour prolonger l’éveil, rendre plus alerte et plus attentif.

• Adderall XR (gélules de sels mixtes d’amphétamine à libération prolongée) : Stimulant du système nerveux central utilisé pour traiter le TDAH et la narcolepsie, bien que Shire Canada, le fabricant, ne fasse pas la promotion de ce médicament pour traiter la narcolepsie. Santé Canada prévient les utilisateurs que le médicament peut causer de l’accoutumance et peut, comme tout autre stimulant du système nerveux central, aggraver des anomalies cardiaques « structurelles » déjà existantes.

• Dexedrine (sulfate de dexamphétamine) : Selon son fabricant, GlaxoSmithKline, il atténue la fatigue, stimule l’activité mentale et donne une sensation générale de bien-être. Utilisé pour traiter la narcolepsie et le TDAH, il peut causer de nombreux effets indésirables. Et, comme tous les stimulants du système nerveux central, il peut entraîner des problèmes cardiaques soudains.

• Aricept (chlorhydrate de donépézil) : Mis au point par Pfizer, ce médicament est destiné aux patients atteints de la maladie d’Alzheimer, chez qui il peut ralentir la perte de mémoire et la désorganisation cognitive. Il est parfois utilisé par des adultes en bonne santé, car il peut améliorer légèrement la mémoire.

Laisser un commentaire