Planète Angelina

Les femmes ne cessent de s’embellir au fil des générations, alors que les hommes sont presque aussi moches qu’au temps des cavernes, avance Markus Jokela, de l’Université d’Helsinki.

Photo : iStockphoto

Le chercheur a utilisé des photos de cérémonies de fin d’études prises au Wisconsin dans les années 1950 et a demandé à de parfaits inconnus de les classer selon une échelle de beauté. Les femmes les plus jolies avaient eu 16 % plus d’enfants que les femmes « ordinaires », probablement parce qu’elles avaient connu plus de succès auprès des hommes. Elles auraient donc plus facilement transmis leurs gènes à la génération suivante.

Les hommes au physique ingrat avaient eu presque autant d’enfants que les autres. Selon le chercheur, les femmes accorderaient moins d’importance à la beauté et davantage au statut social lorsqu’elles choisissent un partenaire.

Laisser un commentaire