Planète forêts

Proclamée Année internationale des forêts par l’ONU, 2011 marque l’heure des bilans. Voici les bonnes (et les moins bonnes) nouvelles.

Planète forêts
Photo : iStock

LES BONNES NOUVELLES

La déforestation ralentit

Depuis 2000, 13 millions d’hectares de forêt disparaissen­t chaque année, en raison de l’activité humaine, mais aussi à cause de phénomènes naturels (ouragans, éruptions…). Dans les années 1990, c’était 16 millions.

Le boisement est en hausse

Quelque 264 millions d’hectares, soit 7 % de la superficie forestière mondia­le, sont le fruit de plantation­s d’arbres : 75 % d’espèces indigènes et 25 % d’introduites. Il s’agit surtout de boisement (notamment en Chine) et non de reboisemen­t.

Davantage de forêts protégées

Plus de 80 % des forêts relèvent du domaine public, mais à peine 13 % font partie d’aires protégées (parcs nationaux, réserves de chasse, etc.). Leur superficie s’est toutefois accrue de 94 millions d’hectares depuis 1990 – les deux tiers depuis 2000.

 

LES MAUVAISES NOUVELLES

Perturbations primaires

Plus du tiers (36 %) des forêts sont dites primaires, c’est-à-dire « des forêts d’espèces indigènes où aucune trace d’activité humaine n’est clairement visible et où les processus écologiques n’ont pas été sensiblement perturbés », selon l’Organisatio­n des Nations unies pour l’agricultur­e et l’alimentation (FAO). Elles ont été amputée­s de 40 millions d’hectares depuis 2000.

Timber !

Près de 1,2 milliard d’hectare­s, soit 30 % de la superficie forestière mondi­ale, sont affectés à la production de bois et de produits forestiers non ligneux (servant à l’alimentatio­n, à la fabrication de remède­s, de fibres, etc.). Plus de 949 millions d’hectare­s (24 %) sont réservés à d’autres usages, dont l’industrie forestière.

 

DES CHIFFRES ET DES ARBRES

4 milliards
Nombre d’hectares couverts par les forêts sur la planète, soit quatre fois la superficie du Canada.

230 millions
Nombre d’hectares de forêts menacés de disparition d’ici 2050, selon le World Wildlife Fund, soit 2,3 millions de kilomètres carrés, à peu près le quart du Canada.

13 millions
Nombre d’hectares de forêts perdus par année.

80 %
Pourcentage de la déforestation liée à l’élevage de bovidés en Amazonie.

50 %
Pourcentage de la biodiversité terrestre abritée par les forêts dans le monde.

8 %
Pourcentage des forêts intactes qui sont protégées.

Cinq
Nombre de pays où on trouve la moitié de la superficie totale des forêts du monde : Russie, Brésil, Canada, États-Unis et Chine, par ordre d’importance.

 

INTACTES, MAIS JUSQU’À QUAND ?

On appelle grandes forêts intactes les zones boisées (qui comprennent les marécages) couvrant plus de 500 km carrés et formant un diamètre d’au moins 10 km, sans activité humaine importante. Les chiffres indiquent le pourcentage de forêts intactes dans chaque région.

Amérique latine : 35 %
Surtout situées en Amazonie brésilienne. Les coupes forestières annuelles du Brésil figurant parmi les plus importantes au monde, ce taux pourrait diminuer.

Amérique du Nord : 28 %
Ces forêts sont souvent morcelées, ce qui a pour effet d’enclaver la faune. L’activité humaine y gruge 10 000 km2 de forêts anciennes chaque année.

Nord de l’Asie : 19 %
C’est surtout à la Russie qu’on doit ce pourcentage : 70 % des forêts boréales mondiales – qui couvrent 29 % des superficies boisées du globe – y sont situées.

Afrique : 8 %
Au cours des 30 dernières années, l’industrie forestière a détruit l’essentiel de ses forêts intactes, et elle menace aujourd’hui ce qu’il en reste. Avec l’Amé­rique du Sud, ce continent accuse­ les plus importantes pertes nettes au monde.

Asie du Sud et Pacifique-Sud : 7 %
Parmi les forêts les plus rapidement détruites dans le monde. En Papouasie-Nouvell­e-Guinée, 60 % des forêts intactes ont été la cible de l’industrie forestière, 72 % en Indonésie.

Europe : 3 %
La superficie forestière progresse malgré les importantes coupes que l’on fait dans la portion européenn­e de la Russie : on continue d’y abattre 150 km2 de forêt intacte par année.

Laisser un commentaire
Les plus populaires