Plastique et fécondation in vitro

Les phtalates — ces produits chimiques qu’on intègre notamment aux plastiques pour les rendre plus souples — auraient un effet négatif sur la fertilité féminine.

Photo : UIG / Getty Images
Photo : UIG / Getty Images

C’est du moins  ce que suggère une étude américaine dont les résultats ont été dévoilés au cours du congrès de l’European Society of Human Reproduction and Embriology.

Les chercheurs ont recruté 231 femmes en traitement pour une fécondation in vitro (FIV) et mesuré la concentration de différents phtalates dans leur urine.

Plus cette concentration était élevée, plus les risques d’échec de la FIV augmentaient.

Laisser un commentaire