Plus malades, les vieux ?

Cessons de blâmer les personnes âgées pour l’explosion des coûts de santé. Des données publiées par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) révèlent que ce sont plutôt les personnes atteintes de maladies chroniques, comme l’hypertension, le diabète ou la dépression, qui font pression sur le réseau.

Plus malades, les vieux ?
Photo : iStockphoto

Chez les personnes qui ne souffrent pas de telles affections, le recours au système de santé suit à peu près le même profil, qu’on ait 45, 65 ou 85 ans.

Il est vrai que les risques de souffrir d’une maladie chronique augmentent avec l’âge. Trois Canadiens sur quatre âgés de 65 ans et plus seraient atteints d’au moins une affection chronique.

Mais le vieillissement est loin d’être le seul facteur de risque. Le nombre de cas de diabète et d’hypertension est à la hausse au Canada, et l’incidence de ces maladies augmente même chez les plus jeunes.

Selon Jeremy Veillard, vice-président à la recherche et à l’analyse de l’ICIS, il faut miser sur les soins de première ligne, qui peuvent aider à retarder ou même à prévenir ces pathologies.