Pour l’amour des carottes

Les femmes qui mangent des légumes pendant la grossesse et l’allaitement peuvent transmettre à leurs enfants une appétence pour les aliments santé, selon Julie Mennella, spécialiste en biologie du développement au Monell Chemical Senses Center, à Philadelphie. 

Photo : Matka Wariatka/iStock
Photo : Matka Wariatka/iStock

Une étude menée auprès de 46 bébés âgés de six mois à un an a démontré que les poupons nés de mères qui buvaient du jus de carotte mangeaient en moyenne deux fois plus de céréales lorsqu’elles étaient aromatisées avec ce légume. « Le palais commence à s’affiner dès les premiers stades du développement », explique la chercheuse.

Les aliments sucrés et gras ne requièrent pas d’introduction progressive. Par instinct de survie, les bébés sont préprogrammés pour manger les nourritures riches en calories.

Laisser un commentaire