Prudence avec les suppléments de calcium

Les suppléments de calcium destinés à prévenir l’ostéoporose sont à prendre avec précaution, affirment des chercheurs dans une étude publiée dans la revue Heart, qui montre que ces produits semblent augmenter le risque d’infarctus.

Sabine Rohrmann, de l’université de Zürich, et ses collègues ont examiné les données recueillies sur 24 000 personnes suivies dans le cadre de la European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition pendant une période de 11 ans.

Chez les personnes ne prenant pas de suppléments de calcium, le risque de problèmes cardiaques n’est pas influencé par la quantité quotidienne de calcium consommé dans l’alimentation, ont observé les chercheurs.

En revanche, les personnes qui ont pris régulièrement des suppléments de calcium ont eu deux fois plus de crises cardiaques que les autres durant l’étude.

Conclusion : augmenter les apports alimentaires en calcium ne semble pas avoir d’impact sur le risque cardiaque, alors que prendre des suppléments expose possiblement à un risque plus élevé.

Cette étude n’est pas la première à associer des problèmes de santé à ces suppléments, notent en éditorial Ian Reid et Mark Bolland, deux spécialistes de l’université d’Auckland, en Nouvelle-Zélande. D’autres recherches ont montré que ces suppléments augmenteraient le risque de calculs rénaux de 20 %, et doubleraient le nombre d’admissions à l’hôpital pour des problèmes gastointestinaux aigus.

Le calcium d’origine alimentaire, pris en plus petites quantités réparties sur la journée, semble avoir bien moins d’impacts négatifs, croient les deux chercheurs.

«Il semble maintenant clair que prendre du calcium en une à deux doses par jour n’est ni efficace, ni sécuritaire, et cette pratique devrait être découragée», affirment-ils. «Nous devrions à nouveau considérer le calcium comme une composante importante d’une alimentation équilibrée, et non comme une panacée à bas prix au problème universel de la perte osseuse postménopause».

En 2010, une étude de Ian Reid et Mark Bolland publiée par le British Medical Journal sur le même sujet n’avait pas convaincu Santé Canada, qui recommande toujours ces suppléments.

Le ministère n’a pas encore réagi à cette nouvelle étude.

Laisser un commentaire

Merci beaucoup pour cette information qui n’est pas à prendre à la légère ! C’est un gros problème de santé publique. Faudrait faire une autre étude pour confirmé les résultats tout de même

Pas très détaillé comme article. On ne sais pas quelle quantité de calcium avec ou sans vitamine D. Quel âge avaient les participants à l’étude. Leur facteur de risque aux maladies cardiovasculaires, fumeurs, non-fumeurs, etc
Je crois que l’on doit évaluer le besoin en calcium pris en supplément avec son médecin….

Comme toujours, il n’y a pas de risque zéro quand on avale quelque chose sur une base régulière. L’article rapportant les résultats de la méta-analyse (merci pour le lien Mme Borde) compare des personnes prenant un supplément de 500 mg de calcium par jour, sans supplément de vitamine D avec d’autres qui ne prennent pas de supplément de calcium. L’augmentation du risque de maladie cardiovasculaire est cependant minime (moins de 1% si j’ai bien lu). Les auteurs y voient un problème car des milliers de personnes prennent ces suppléments.

Les auteurs n’examinent cependant pas les risques de ne pas prendre ces suppléments, principalement pour les personnes susceptibles d’ostéoporose. Une fracture est-elle à prendre plus à la légère qu’un accident cardio-vasculaire?

Ma docteur depuis 17 ans a pris le temps de m’expliquer le résultat de mon test de densité des os.Elle m’a dit si tu ne prends pas de calcium et vitamine D tu feras de l’osthéoporose. Donc moi c’est certain que ma santé est importante et que j’écoute ma docteur. Le bon Wampole calcium et vitamine D liquide ne m’inquiète pas du tout.
Le calcium doit être élémentaire ( bien écrit sur le contenant) en capsules aussi.

Les plus populaires