Qui a peur de la coloscopie ?

Le cancer du côlon est le deuxième parmi les cancers les plus mortels au pays, et pourtant, les Canadiens de plus de 50 ans auxquels on recommande de subir une coloscopie rechignent à se soumettre à cet examen.

Qui a peur de la coloscopie ?
Photo : iStockphoto

Bonne nouvelle : des chercheurs américains ont mis au point une méthode non invasive qui pourrait aider à détecter plus facilement les premiers signes de la maladie.

Plutôt que de faire passer un tube muni d’une caméra par le rectum pour explorer le côlon, les médecins font analyser des échantillons de selles pour déceler la présence de fragments anormaux d’ADN. Les premières expériences ont révélé des taux de détection de 86 % des cancers opérables et de 64 % des lésions précancéreuses.

Si elle est approuvée par les autorités de santé, cette nouvelle méthode pourrait aider à cibler les personnes devant impérativement se soumettre à une coloscopie, qui demeure le test de dépistage par excellence.